L’Italie fait un bond de 10 ans dans l’e-commerce

Fabrice VERY Chef de projet digital

Le confinement lié à l’urgence sanitaire a fait naître 1,3 millions de nouveaux consommateurs en Italie sur les quatre premiers mois de l’année.

L’urgence sanitaire aura eu un impact inattendu sur le digital en Italie, en particulier sur l’e-commerce. Depuis le début 2020, 2 millions de nouveaux consommateurs en ligne ont été enregistrés (sur les 29 millions au total), selon les chiffres annoncés aujourd’hui par Netcomm (consortium italien de l’e-commerce). Parmi eux, 1,3 millions sont nés du fait du confinement. En effet, sur la même période en 2019, 700.000 nouveaux consommateurs avaient été enregistrés, un chiffre qui était attendu plus ou moins identique cette année.
L’urgence sanitaire a aussi modifié « les habitudes des petits commerçants, du marchand de fruits et légumes au restaurateur et fleuriste, qui se sont organisés en quelques jours seulement à la livraison à domicile de produits achetés par des techniques traditionnelles comme le téléphone ou via des sites d’e-commerce, prêts en très peu de temps », indique Roberto Liscia, Président de Netcomm .

Boom du Click&Collect

Ce sont surtout les modalités d’expédition et de livraison qui ont changé en un temps record. Le Click&Collect, offrant la possibilité de commander un produit en ligne pour le retirer en magasin, a enregistré une croissance de 349%.
Du côté de l’e-commerce, les achats en ligne ayant connu la plus forte croissance sont les produits pour animaux de compagnie (+154%), suivis par les produits frais et emballés (+130%), les produits d’entretien pour la maison (+126%) et de la personne (+93%).
Selon l’étude, l’e-commerce est le secteur qui connaîtra la plus forte croissance (jusqu’à +55%) au niveau mondial avec l’impact du Covid.