FNE Hauts de France

Fabrice VERY Chef de projet digital
Mission associative

Mars 2020 à aujourd’hui : Association France Nature Environnement (Budget 3,4M€) et 37 associations territoriales.

Mission : création d’un site internet pour France Nature Environnement Hauts de France (http://www.fne-hautsdefrance.fr)

•Création et suivi du planning Trello
•Paramétrage du CMS WordPress et des différents plugins
•Gestion du contenus et arborescence du site.
•Référencement SEO
•Création d’un forum, d’une page adhésion en ligne et d’un calendrier d’évènements
•Newsletter

France Nature Environnement Hauts de France (FNE Hdf)  est une fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement.

La fédération couvre la région Hauts de France qui regroupe les associations membres des départements Somme (80), l’Oise (60), Aisne (02), Nord Pas-de-Calais (62), Nord (59). 

Fondée le 2 décembre 2017 et membre de la FNE National, notre fédération est le porte-parole des ces 12 associations qui œuvrent au quotidien dans :

  • La protection et la conservation des espaces, ressources, milieux et habitats naturels,
  • espèces animales et végétales, de la diversité et des équilibres fondamentaux écologiques, de l’eau, de l’air,
  • sols, du sous-sol, des sites, du patrimoine bâti et historique,
  • paysages et du cadre de vie, de la mer et du littoral, du traitement des déchets, etc…
  • La lutte contre les pollutions et nuisances de toute nature et de toute origine. (bientôt en ligne sur les Hauts de France, “Les sentinelles de la nature“

Le Président, Thierry DEREUX, définit sa mission :

« L’action de FNE Hauts-de-France se consacre à la défense de l’intérêt général et à l’expression citoyenne.

Elle utilise les leviers du dialogue avec tous les partenaires et en s’impliquant dans l’élaboration de politiques cohérentes et efficaces.

En effet c’est pourquoi que notre région s’engage avec volontarisme, dans une transition énergétique et écologique et dans la restauration de la biodiversité qui voit disparaître 50 % des espèces de milieux agricoles »

Précédent
Suivant